Santerre et Fils

Le deuil, une expérience éprouvante

La perte d’un être cher est une expérience éprouvante, qui s’accompagne d’une période de stress et de dépression. Le processus du deuil se déroule en six étapes, généralement sur une période de 18 à 24 mois.

Les deux premières étapes du deuil, le choc et le déni, commencent à la suite de l’annonce du décès. La personne endeuillée semble alors détachée de ses émotions. Souvent distraite, elle éprouve de la difficulté à se concentrer, voire à mener une vie normale. La réalité de la perte s’impose progressivement, mais la personne endeuillée a tendance à nier le décès de l’être cher. Des troubles physiques et mentaux peuvent alors se manifester (perte du sommeil et de l’appétit, boule dans la gorge, courbatures, etc.; manque de concentration, perte de confiance en soi, notamment).

La troisième étape se caractérise par la colère face à la perte. L’individu est fâché envers lui-même et ses amis. Il lui arrive même d’éprouver de la colère à l’endroit du défunt. Dans certains cas, la culpabilité peut s’installer. Or, il est sain de laisser s’exprimer cette colère, une émotion qui pousse souvent les gens à passer à l’action.

Suit la quatrième étape du deuil : le marchandage. La personne endeuillée tente alors de soulager sa souffrance en faisant des promesses, la plupart du temps à une divinité, pour ramener le défunt à la vie. Or, cela ne fait que retarder le moment où elle devra accepter la douleur de la perte.

La cinquième étape, la dépression, se caractérise par une grande tristesse, des remises en question, de la détresse. Au cours de cette phase plus ou moins longue du deuil, la personne endeuillée a parfois l’impression qu’elle ne terminera jamais le deuil, tellement la charge émotive est lourde. Or, elle commence alors à se résigner à la perte, à accepter la mort de l’être cher.

S’amorce alors la sixième et dernière étape du deuil : l’acceptation. La personne endeuillée fait la paix avec elle-même et se sent enfin prête à passer à autre chose, à réorganiser sa vie. Il lui arrive de vivre encore de la tristesse, mais elle a retrouvé la capacité de mener une vie normale. La réalité de la perte est beaucoup mieux comprise et acceptée.

Le processus du deuil se déroule généralement de façon linéaire, mais certains endeuillés font des retours en arrière pour mieux progresser par la suite. Une bonne façon de traverser cette épreuve qu’est le deuil consiste à comprendre ce que l’on vit et à partager les sentiments que l’on éprouve avec des proches ou des gens qui vivent également un deuil.

Le deuil peut devenir pathologique chez certaines personnes, et entraîner des problèmes de santé mentale importants. Si c’est votre cas ou celui d’un proche, nous vous invitons à consulter un professionnel, tel un psychologue.

Avis de décès

- Avis de décès -

Vous y trouverez tous les renseignements pertinents concernant les funérailles, et un lien vous permettra de transmettre vos condoléances à la famille.

Faire un don

- Faire un don -

Vous souhaitez offrir une contribution à un organisme qui tenait à cœur à un défunt ou à la famille de celui-ci? Vous pouvez le faire en visitant la section Faire un don.

- Contactez-nous -

18, rue Comeau
Carleton-sur-Mer (Québec)  G0C 1J0

Téléphone : 418 364-3111
Télécopieur : 418 364-3188
Courriel : santerre@globetrotter.net