Une famille près de vous depuis 1956
Mary McBrearty

Mary McBrearty

Au Centre hospitalier de la Baie-des-Chaleurs, le 25 mai 2020, est décédée à l’âge de 99ans et 5 mois, Madame Mary McBrearty, épouse de feu Robert Landry. Elle demeurait à Nouvelle.

 

Madame McBrearty laisse dans le deuil :

ses enfants  et leurs conjoints et conjointes :

Régis Landry (Rachel Savoie)

Rose-Éva Landry (feu Martin Dugas)

Reinelde Landry (Louis Bujold)

Marcel Landry (Patsy Landry)

Patricia (Patsy) Landry

Charles-Edmond Landry (Mavis Campbell)

Raymonde Landry (Paul Cassivi)

Yvanhoë Landry (Nicole Lépine)

Isabelle Landry

Marie-Thérèse Landry

Hélène Landry

Danielle Landry

Gérard Landry (Brigitte Boily)

 

ses nièces :

Rachel Francoeur

Renée Francoeur (Christian Roy)

 

ses 34 petits-enfants et ses 53 arrière-petits-enfants

 

ses sœurs :

Flora McBrearty (feu Raymond Smith)

Catherine McBrearty (feu Robert Crevier)

 

ses beau-frère et belles-sœurs :

abbé Évariste Landry, prêtre

sœur Estelle Landry, spdc

Cécile Pelletier (feu Ronald McBrearty)

Liliane Dugas (feu James McBrearty)

Pauline Carbonneau

 

ses neveux et autres nièces, ses cousins et cousines, de nombreux amis et amies.  

Les funérailles seront annoncées à une date ultérieure.

Veuillez compenser l’envoi de fleurs par des dons à la Fondation du Centre hospitalier Baie-des-Chaleurs pour l’Hôpital de Maria.

 

Fondation Santé Baie-des-Chaleurs (Pour l’Hôpital de Maria)
CISSS de la Gaspésie-Réseau local de la Baie-des-Chaleurs
419, boulevard Perron, Maria (Québec)  G0C 1Y0
418 759-3443, poste 2305, https://fondationsantebdc.com

 

La direction a été confiée à la Maison funéraire Santerre & fils Inc., de Carleton une entreprise membre et certifiée Distinction de la Corporation des Thanatologues du Québec.

Le personnel de la Maison funéraire Santerre & fils Inc., offre à la famille ses plus sincères condoléances et la remercie pour sa confiance.

 

Maman est née au bout de la pointe de Miguasha, à l’aube de l’hiver où la nature se prépare à éprouver notre prévoyance.

C’est une réserve de vie, d’ingéniosité, de patience dans l’effort, d’accueil des différences qu’elle nous lègue, dans un désir de joyeuse harmonie inscrit dans son testament spirituel, le plus riche des héritages.

Sachons, comme l’oiseau, récupérer tous les fils de ses travaux artisanaux pour tisser le confort des nids de nos vies.

Envoyer des voeux de sympathies

Imprimer l'avisEnvoyer à un amiPartager